Une porte s’ouvre vers un nouveau ciel

Bleu de nulle part

Blanc d’un autre temps

Lavé


Le pèlerin a longtemps arpenté le chemin

Parfois sombre et grondant

Souvent tempêtueux,

Mouvant.


Et puis,


Voici enfin, une aube

Une respiration


Enfin, un matin qui se donne,

Une offrande à cueillir.


Juste tendre la main

Et boire

Cette eau pure et gelée.


Promesse d’une nouvelle ère.



Charlotte Schwartz

Praticienne en psychothérapie
Ecopsychologie

Approche psycho-corporelle

en cabinet et au contact de la nature.