Ethique

« Pour que puisse émerger la nature profonde des êtres, comme pour qu’une graine puisse germer, il y a nécessité d’installer des conditions propices. C’est ce que je m’efforce de créer à travers un cadre et une éthique de travail. »

Une écoute active

Mon rôle est de prendre soin de ce que chacun vient déposer dans les rencontres, d’aider à le clarifier, « trier le bon grain du mauvais », à le comprendre pour en faire une matière utile à l’épanouissement de la personne.

Un espace confidentiel
Ce travail ne peut s’effectuer que dans un environnement sécurisé où l’on sera sûr que rien ne sera repris, pour autre chose ailleurs. Le secret professionnel, c’est cela.  

Le respect de chacun dans sa singularité
Chaque personne, chaque groupe est porteur de qualités uniques. J’accompagne les personnes dans un cheminement qui leur permettre de réaliser la valeur de leur singularité en se libérant du jugement souvent trop dur que chacun porte sur lui même et vit comme une entrave à son épanouissement.

Soutenir les désirs et les aspirations
Lorsque quelqu’un demande à être accompagné, c’est souvent parce qu’il éprouve une difficulté à réaliser un désir plus ou moins conscient. Mon rôle est alors de prêter une oreille attentive à ce désir afin de lui permettre d’émerger et de se réaliser ou de se transformer, si telle est sa destinée.

Accueillir la souffrance comme le bonheur
La souffrance fait partie de la réalité de la vie humaine, au même titre que le bonheur. Il serait un leurre de croire que l’on peut abolir la souffrance sous prétexte qu’elle nous dérange. C’est justement parce qu’elle nous bouscule et parfois nous accule que nous sommes forcés de nous mettre en chemin pour effectuer une transformation. Mon rôle consiste alors à permettre la rencontre, en confiance avec la souffrance afin de lui donner un sens pour mieux s’en libérer.

Transmettre des outils et des pratiques
Lorsqu’on entame un cheminement personnel, c’est comme si nous décidions de devenir l’artisan de notre vie intérieure et relationnelle. Nous avons alors besoin d’outils, pour œuvrer. C’est ici que je peux proposer, quand cela est nécessaire des outils supplémentaires à la parole et à l’écoute : relaxation, visualisation, mouvements et autres pratiques psycho-corporelles que chacun peut s’approprier au quotidien.

Guider sans influencer

Est-ce vraiment possible ? Je travaille avec ce que je sais et avec ce que je suis. J’induis donc forcément quelque chose. Cependant, il me tient à cœur de « viser la neutralité et l’ouverture maximale »  pour permettre à chacun de rester libre de ce qu’il retirera de nos rencontres. Le but d’un travail d’accompagnement est pour moi avant tout de soutenir un désir, un élan vers la vie, quelque soit le chemin qu’il faille emprunter.

Travailler avec humanité
Accompagner d’autres humains dans leur processus d’épanouissement signifie que je leur dois d’être moi-même toujours consciente de mon propre processus -dans la mesure du possible- afin de garder le discernement nécessaire à un accompagnement juste. Ma formation et l’analyse de ma pratique auprès d’autres professionnels sont  donc permanentes.

Reconnaitre à chacun sa souveraineté et sa responsabilité

J'ai fait le choix d'accompagner les personnes vers ce qui les fait sentir grandes, dignes et libres. Ainsi, je n'offre pas de réponses ni de solutions toutes faites. Mon but est de créer les conditions propices pour aider ceux qui le souhaitent à trouver leurs réponses et leurs ressources en eux-même et de prendre pleinement la responsabilité de leur chemin de vie. L'esprit de mon approche est basé sur une intention : ne pas sauver les gens de la noyade, mais m'appliquer à leur apprendre à nager. 

Charlotte Schwartz

ECO:-)SOPHROLOGUE
Pour une écologie du lien et de la vie intérieure

Charlotte Schwartz

 23, rue de Savoie. 74 700 Sallanches.

contact@charlotte-schwartz-sophrologue.com

fb.me/pagedespartages

Tél : 06.14.99.10.30